Les femmes de l’Ombella-Mpoko ont été sensibilisé sur les inconvénients de séchage de manioc sur les routes bitumées.
Les ménages ruraux vivants aux abords de la route nationale n° 1 ont adopté une habitude qui est celle de sécher leurs produits agricoles surtout le manioc sur le goudron à la merci de tout (la poussière, excréments des animaux domestiques). L’Association, au vu de cela a organisée une séance de sensibilisation à l’attention des femmes rurales de ses localités.